Histoire, répartition mondiale et les différentes formes

Aller en bas

Histoire, répartition mondiale et les différentes formes

Message  genosias le Sam 21 Mar - 20:55

Histoire


Le mot végétarisme apparaît au XIXe siècle, cette pratique ayant été appelée « abstinence » dans un premier temps, puis « xérophagie » ou « diète végétale ». Le régime végétarien a été prôné par de nombreux courants philosophiques, notamment hindous (dans le cadre de l'Ahimsa) et grecs (essentiellement l'orphisme et le pythagorisme) ainsi que par plusieurs personnalités et mouvements chrétiens
Tout au long de son histoire, la dimension éthique et non-violente
du végétarisme a été soutenue par de très nombreuses personnalités,
comme Pythagore,Mahavira (et les Tirthankaras), l'empereur Ashoka, Gautama Bouddha, Shankara, l'empereur japonais Tenmu, Aung San Suu Kyi, le Mahatma Gandhi(avec une tendance nette au végétalisme), Rabîndranâth Tagore, Albert Einstein, Léonard de Vinci, Guru Nanak, Jambeshwar Bhagavan , Léon Tolstoï, Percy Shelley, Swaminarayan, Franz Kafka, George Bernard Shaw, Isaac Bashevis Singer, Lamartine, Elisée Reclus, A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada ou Marguerite Yourcenar.
Aujourd'hui, le végétarisme connaît un nouvel essor dans les pays industrialisés, pour des raisons d'ordre éthique et écologique.

Répartition mondiale

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Le végétarisme est une pratique peu courante en France avec une estimation qui varie de quelques centaines de milliers d'individus, soit 1,5 % de la population française
à un million de personnes; contrairement à des pays comme l'Angleterre
ou les Etats-Unis, où le taux de végétariens s'élève entre 10 et 20%.
L'Inde est le pays où le vegétarisme est le plus pratiqué au monde,
avec un taux de 40% de la population.

Formes de végétarisme


Dans les pays où il est plus répandu il existe des distinctions telles que :

  • Ovo-lacto-végétarisme. Cette pratique proscrit l'ingestion
    de viande, en permettant la consommation de produits d'origine animale
    tels que les œufs et le lait. Les ovo-lacto végétariens, qui le sont
    souvent pour des raisons éthiques ou écologiques, peuvent en plus
    refuser de manger des fromages fabriqués avec des enzymes animales
    (comme la présure)
    dont l'obtention nécessite la mort de l'animal, ou des œufs produits
    dans des fermes industrielles (poules généralement élevées dans des
    batteries de cages).


  • Lacto-végétarisme se réfère à la pratique qui exclut toute
    viande, tout en permettant la consommation de lait et de ses dérivés,
    comme le fromage, le beurre et les yaourts.


  • Ovo-végétarisme se réfère à la pratique qui exclut toute viande et tout produit laitier, tout en permettant la consommation d'œufs.


  • Les végétaliens
    se nourrissent uniquement de végétaux (plus des minéraux ou
    micro-organismes comme des levures ou des bactéries) et évitent la
    consommation de tout produit issu de l'exploitation animale (y compris
    les œufs, lait, fromage et miel).


  • Le terme anglo-saxon vegan (pouvant se traduire par véganisme) s'applique à ceux qui en plus d'être végétaliens, évitent d'utiliser des produits d'origine animale (le cuir, la laine, la fourrure,
    la cire d'abeille et les produits cosmétiques testés sur les animaux
    par exemple). Un véganiste n'accepte que les produits non-issus de la
    souffrance d'un animal : végétaux, minéraux ou micro-organismes
    (non-testés sur les animaux). Ce mode de vie reste souvent un idéal
    pour eux car il leur est difficile de le respecter scrupuleusement.
avatar
genosias

Masculin Nombre de messages : 18
Localisation : liege
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum